Tout savoir sur les produits laitiers (vérité)

« Les produits laitiers sont nos amis pour la vie », cette phrase vous dit quelque chose n’est ce pas ? Mais est ce vraiment le cas ? Le grand pouvoir de persuasion des médias a-t-il encore frappé ?

Il est temps de mettre à plat tout ce qu’il y a à savoir sur les produits laitier.

Qu’est ce qu’un produit laitier ?

Tout savoir sur les produits laitiers

Commençons par le commencement, les produits laitiers sont les laits ou les produits à base de lait cru. La famille des produits laitier est divisée en 3 catégories :

  • le lait
  • les fromages
  • Les yaourts, fromages blancs

Le lait cru le plus utilisé pour les transformations est le lait de vache. C’est également le plus consommé des laits.

 

Alors, amis ou ennemis ces produits laitiers ?

Tout savoir sur les produits laitiers

Malgré de grosses campagnes publicitaires, le lait de vache est de plus en plus controversé.

En effet, il s’avére qu’il est plus néfaste que ce que l’on cherche à nous faire croire.

L’industrie laitière est un mastodonte dans l’univers de l’alimentation. De nombreuses entreprises, producteurs, commerçants et distributeurs dépendent du succès des produits laitiers.

Au vu de la conjoncture actuelle et des difficultés financières rencontrées par les producteurs, tous les moyens sont mis en œuvre afin de dorée le blason des produits laitiers et de continuer à maintenir ce niveau économique. Nous serions donc bernés depuis le début ? Essayons d’en savoir plus…

Le point qui est souvent mis en avant par les produits laitiers est le calcium. En effet, il est très important pour notre corps car il est situé à 99% dans l’os permettant ainsi de renforcer la solidité du squelette et des dents.

Il est également un élément essentiel pour la croissance des os et contribue à la contraction musculaire. Vous l’aurez compris le calcium est indispensable à notre corps et c’est sur ce point que les produits laitiers prennent toute leur importance, du moins c’est ce qu’on nous démontre dans les campagnes publicitaires…

Connaissant l’importance du calcium, penchons-nous sur les recommandations indiquées par l’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé), combien de milligramme devons-nous consommer par jour ?

Selon l’OMS, pour respecter notre apport journalier en calcium, nous aurons besoin de consommer entre 400 et 500 mg de calcium.

Qu’en est il des recommandations de la France à présent ?

La France recommande quant à elle, de consommer entre 900 et 1200 mg de calcium par jour, soit plus du double, bizarre non ? Ne serait ce pas pour tenter de maintenir la situation économique de notre industrie laitière ?

En France nous consommons donc, en moyenne, beaucoup plus de calcium que nous en avons réellement besoin mais cette surconsommation de calcium mise en avant par les produits laitiers ne représente elle pas un risque pour notre santé ?

Quelles sont les dangers des produits laitiers ?

Tout savoir sur les produits laitiers

Pour rappel, le lait de vache est créé à la suite de la naissance du veau pour son allaitement.

Il est donc évident que, de base, le lait n’est pas adapté pour un être humain. Il est constitué de telle sorte à répondre aux besoins que peut avoir un veau (prise de poids rapide, prise de muscle importante, etc…).

Pourquoi je vous parle de ça ? Car il s’avére que le lait augmente le risque de cancers hormonaux dépendants (cancer du sein, des ovaires, des testicules ou encore de la prostate).

En effet, le lait de vache contient beaucoup d’hormones de la vache et notamment des oestradiol (équivalent à l’œstrogènes chez la femme : hormone sexuelle féminine).

Lors de la production hormonal de la vache (et donc d’oestradiol), une importante quantité d’hormones sexuelles va être contenue dans le lait pour l’allaitement du nouveau-né. Cette quantité est adaptée pour un veau mais beaucoup moins pour un humain hors c’est ce lait qui va être mis en bouteille, utilisé pour la création de fromages ou encore utilisé pour les yaourts.

Pour vous donner une idée de l’impact de ces oestradiols, 1 verre de lait par jour augmente de 13% le risque de cancer des ovaires chez la femme.

Le deuxième élément augmentant le risque de cancer est l’IGF1 (Insuline-like Growth Factor) contenu dans le lait de vache.

Tout connaitre sur les produits laitiers

Concrètement, c’est ce qui permet au veau de se développer et de prendre plusieurs kilos très rapidement. Le risque avec l’IGF1 est qu’il va favoriser le développement des os, et va avoir tendance à rendre les os plus grand mais plus fin (plus fragile) ce qui peut entraîner des fragilités osseuses.

Mais ce n’est malheureusement pas les seules problèmes que peuvent causer les produits laitiers.

Consommer du lait de vache augmente également le risque de contracter la maladie de Parkinson.

Pour vous donner une idée, il a été démontré qu’une consommation de 1 à 2 verres de lait par jour augmenterait le risque de contracter la maladie de Parkinson par 2 ou 3.

Les produits laitiers (issus du lait de vache) accroît également le risque de diabète.

Pourquoi ? Car il contient de l’albumine qui est une molécule étrangère pour notre organisme.

Notre corps va donc chercher à se défendre face à cette molécule, il va alors la combattre (système immunitaire). Le problème est que l’albumine est une molécule qui ressemble aux cellules qui composent notre pancréas, ainsi, en attaquant l’albumine notre corps va également parfois attaquer les cellules du pancréas, pensant qu’il s’agit d’albumine.

En détruisant ces cellules, le pancréas perd sa production d’insuline et vous devenez diabétique.

Le lait de vache est, comme vous le savez certainement, également sources d’allergies (la poussière, le pollen et les poils d’animaux notamment).

 

Le lait et le calcium

Tout savoir sur les produits laitiers

Comme évoqué précédemment, les produits laitiers sont mis en avant pour leur apport en calcium, mais qu’en est-il vraiment ?

En réalité, tout le calcium contenu dans le lait n’est pas exploitable par notre corps. En effet, seulement 30% est utilisable par notre organisme contre 60% pour certains légumes. De quoi remettre en cause les publicités ventant les mérites du lait vis-à-vis du calcium non ?

 

Le lait peut-il avoir un lien avec le cholestérol ?

Tout savoir sur les produits laitiers

Comme vous l’avez peut-être déjà vu dans mon article dédié au cholestérol, c’est la plaque d’athérome qui va obstruer vos artères.

Pourquoi je vous parle de ça ? Car la consommation de produits laitiers va augmenter la production d’homocystéine. Il s’agit tout simplement d’une molécule (acide aminé) qui, en surproduction, augmente de façon significative le risque de maladies cardiovasculaires et de thromboses (caillot dans un vaisseau sanguin).

Mais alors quel lien avec la plaque d’athérome ? Si vous avez consulté mon article sur le cholestérol, vous savez que l’origine du cholestérol n’est pas le gras mais l’inflammation qui va créer des lésions sur la paroi artérielle (vous aurez plus de détail dans l’article concerné), or, l’homocystéine est une substance qui est pro inflammatoire ce qui signifie que l’homocystéine va générer des inflammations et donc créer des lésions sur la paroi artérielle, ce qui va développer la plaque d’athérome et ainsi contribuer à l’obstruction des artères.

 

Le lait fortifie-t-il nos os ?

Tout savoir sur les produits laitiers

 

Vous avez certainement vu ces publicités où on vend le lait comme l’allié de nos os ? Il parait même qu’il aiderait à fortifier nos os grâce au calcium qu’il contient, mais qu’en est-il vraiment ?

Nous avons déjà vu précédemment que contrairement à ce qu’on peut croire, le lait ne contient pas énormément de calcium car en réalité celui-ci n’est pas entièrement bio-disponible (pas entièrement utilisable par notre corps). En revanche, il est vrai que ce qui est utilisé va participer au renforcement des os.

Toutefois, le lait contient également beaucoup de phosphates. Ce phosphate vient des produits chimiques utilisés pour l’agriculture (fertilisant, engrais, etc…).

Il s’agit certes d’un élément essentiel à l’organisme qui est, en majeur partie (85%), présent dans les os mais le problème est que pour rentrer dans l’os, le phosphate va, par « effet de compensation », enlever du calcium de l’os.

En effet, lorsqu’un élément entre dans l’os un autre en sort afin de garder un équilibre (sinon les os auraient trop d’éléments et exploseraient). Donc finalement le restant de calcium utilisable va être, en partie, expulsé de l’os au bénéfice du phosphate. Il est donc évident que le lait n’est pas aussi fortifiant pour nos os que nous le montre les publicités.

 

Difficile de se passer des produits laitiers

Tout savoir sur les produits laitiers

L’image des produits laitiers commence, petit à petit, à se ternir, les consommateurs connaissent de plus en plus les risques et méfaits des produits laitiers.

Toutefois, la consommation reste très importante.

Pourquoi ? Tout simplement car nous avons du mal à changer nos habitudes d’une part et parce que nous sommes accro à ces produits d’autre part. En effet, vous êtes accro aux produits laitiers comme le fromage par exemple et ce pour une raison bien précise, ce n’est pas dû au hasard…

Les produits laitiers contiennent de la caséine.

Mal digérée, elle va former de la caséinomorphine c’est un nom barbare je sais, retenez simplement qu’il s’agit d’une substance qui vous rend accro au même titre que la cocaïne, la morphine ou le sucre.

Si vous rencontrez des difficultés à stopper les produits laitiers, il est probable que le problème vienne de là. Sachez toutefois qu’il existe des solutions pour continuer à vous faire plaisir tout en restant en bonne santé.

 

Remplacez vos produits laitiers !

Tout savoir sur les produits laitiers

Vous comprenez mieux l’impact que peut avoir le lait sur votre organisme et vous souhaitez changer vos habitudes alimentaires pour une meilleure santé ?

Alors utilisez des substituts aux produits laitiers !

Pour le lait, il est préférable de consommer les laits végétaux : lait de soja, d’avoine, de riz, d’amande ou de noisette par exemple. Testez et choisissez celui qui, pour vous, a le meilleur goût.

Idem pour les crèmes, habituez-vous à consommer des crèmes végétales (tofu mixé, soja, coco, avoine, …)

Pour les fromages il existe le tofu lactofermenté et une multitude de recette pour créer vos propres fromages bio que vous pouvez retrouver partout sur internet.

Côté yaourts, privilégiez ceux à base de soja. Ils sont disponibles dans une grande variété de parfums vous n’aurez donc aucun mal à trouver celui qui vous correspond.

Toutes ces alternatives citées sont disponibles en grande surface ou dans des magasins spécialisés BIO ou végan. Il s’agit d’une liste non exhaustive, il existe beaucoup d’autres produits et recettes de substitution.

Pour ce qui est de l’apport en calcium, là aussi il y a du choix.

Vous pouvez consommer des crucifères qui sont très riches en calcium (brocolis, chou) ou encore des légumes verts, des légumes secs, des amandes, du soja, tofu, cacao, de l’ail, du persil, … Tous ces aliments sont non seulement riches en calcium mais ont également une biodisponibilité bien supérieure à celle du lait (environ 60% contre 30% pour le lait).

 

Pour conclure…

Vous l’aurez compris, la réalité sur le lait est tout autre de celle que nous voyons sur nos écrans. Les produits laitiers sont davantage dangereux que bénéfique.

Toutefois, même conscient de cela, nous avons des difficultés à nous en séparer. Il faudra encore certainement plusieurs années avant que les habitudes alimentaires de chacun changent mais nous sommes sur la bonne voie.

Les produits sains sont de plus en plus mis en avant au détriment des produits industriels.

 

Pour aller plus loin …

Si cet article vous a plu, je vous conseille de lire mes autres post et notamment celui sur le cholestérol qui vous permettra de faire le lien avec certaines notions de cet article.

=> Vous trouverez également à ce lien un programme alimentaire qui vous permettra d’atteindre vos objectifs.

=> Grâce à ce lien vous pourrez également vous procurer mon eBook afin de compléter vos connaissances sur la nutrition.

 

Cet article vous a plu ?

Share on facebook
Partagez le sur Facebook
Share on twitter
Partagez le sur Twitter
Share on linkedin
Partagez le sur Linkdin
Share on pinterest
Partagez le sur Pinterest