Tout ce qu’il faut savoir sur la vitamine D

L’hiver approche, vous manquez d’entrain et avez une baisse d’humeur ? Avez-vous déjà entendu parler du blues hivernal ?

 

Si oui vous voyez déjà certainement le lien entre cet article et cette baisse d’humeur. Si vous ne connaissez pas ce phénomène pas de panique, je vais tenter à travers cet article de vous l’expliquer et vous montrez le lien avec la vitamine D.

 

Le manque de soleil impacte votre humeur, vous en avez déjà certainement fait l’expérience (surtout si, comme moi, vous habitez le Nord de la France…) mais cette baisse de moral est-elle, d’un point de vue physiologique, explicable ?

 

La réponse est oui, et pourquoi ça a un lien avec le soleil et la vitamine D ? Je vais tenter d’y répondre à travers cet article.

 

Le soleil et la vitamine D

Tout ce qu'il faut savoir sur la vitamine D

On nous parle souvent de la vitamine D comme remède à notre baisse de moral mais pourquoi ?

Quel rapport entre notre humeur et cette petite vitamine ?

Tout d’abord, il faut savoir que la vitamine D est, en majeur partie, synthétisée grâce au soleil.

En effet, le soleil nous envoie des UVB (rayon ultraviolet) qui, grâce au cholestérol créé par le corps, va créer de la vitamine D.

 

Le cholestérol et la vitamine D

Tout ce qu'il faut savoir sur la vitamine D

Comme évoqué dans mon article sur le cholestérol, c’est le foie qui est l’organe majeur qui va créer le cholestérol.

Une fois le cholestérol formé dans le corps, les UVB du soleil vont venir traverser l’épiderme (couche superficielle de la peau) et font que le corps va créer, avec le cholestérol, une première vitamine D. Cette première vitamine D est inactive, il s’agit de la 25 hydroxyvitamine D.

Pour être activée, cette vitamine D là va passer par deux organes : le foie et les reins.

 

Le foie, les reins et la vitamine D

Tout ce qu'il faut savoir sur la vitamine D

En passant par le foie, la 25 hydroxyvitamine D va se convertir en une nouvelle forme : la 1,25 hydroxyvitamine D. Il s’agit encore une fois d’une forme inactive de la vitamine D.

Et c’est seulement à son passage dans les reins qu’elle va se transformer en une forme de vitamine D active où elle va jouer le rôle d’une hormone stéroïdienne.

 

L’hormone stéroïdienne et les cellules

Tout ce qu'il faut savoir sur la vitamine D

Concrètement, une hormone est un messager chimique (« une lettre ») qui se déplace dans le sang et qui va rentrer dans les « boites aux lettres » des cellules.

Ces dernières reçoivent le « courrier » et lisent la « lettre ». Ce qui est écrit sur cette lettre est un ordre, la cellule va donc recevoir un ordre de l’hormone vitamine D qui lui précise ce qu’elle doit faire.

L’hormone va donc délivrer un ordre à la cellule pour qu’il y ait des actions par la suite.

Une fois sous cette forme active la vitamine D va faire plein de chose. En effet, elle va faire changer l’expression de plus de 1000 gènes dans le corps.  Les gènes jouent un rôle important car ils déterminent les caractéristiques d’une personne.

À elle seule, la vitamine D va agir sur 5% du génome humain (ensemble de l’information génétique porté par l’ADN). 5% pour une seule molécule, c’est énorme. D’où l’importance de la vitamine D et donc de l’exposition au soleil.

 

La vitamine D et les os

Tout ce qu'il faut savoir sur la vitamine D

La vitamine D va augmenter la réabsorption du calcium au niveau des intestins jusqu’à fois 20. Ce qui va augmenter le taux de calcium dans le sang de façon très significative et avoir un intérêt conséquent sur la fragilité osseuse (ostéoporose).

Combiné avec la vitamine K2, la vitamine D est très importante pour la santé osseuse. En effet, comme évoqué précédemment, la vitamine D va augmenter le taux de calcium dans le sang et la vitamine K2, quant à elle, va venir mettre ce calcium dans les os.

La vitamine D a également un rôle très important pour la santé du cerveau, le développement du cerveau du bébé et donc sur l’autisme.

Pourquoi ?

Car c’est la vitamine D qui va permettre notamment la création d’une certaine neuro hormone : la sérotonine.

 

La vitamine D et la sérotonine

Tout ce qu'il faut savoir sur la vitamine D

Cette hormone est très importante car elle est responsable de notre humeur, de notre comportement social, de nos émotions, etc … elle impacte même notre mémoire !

Cette sérotonine est faite à partir d’un acide aminé qui se nomme le tryptophane. Il s’agit de la matière première de la sérotonine.

Afin de convertir ce tryptophane en sérotonine, il doit y avoir une réaction chimique (travail enzymatique). Pour cela, la vitamine D va jouer sur deux enzymes qui crées cette sérotonine :

Le TPH 1 (dans les intestins) : la vitamine D va calmer la production de sérotonine (TPH 1 sur « OFF ») car il ne faut pas trop de sérotonine dans les intestins. En effet, la sérotonine dans les intestins va activer les lymphocytes T, ce qui peut entraîner une augmentation des attaques auto-immunes (le corps s’attaque lui-même), asthmes, allergies, etc…

Le TPH 2 (dans le cerveau) : la vitamine D va activer la production de sérotonine (TPH2 sur « ON ») car il est bon d’en avoir beaucoup dans le cerveau. En effet, elle permet le développement et la bonne santé du cerveau (connexion neuronale, prolifération, différentiation des neurones, etc.…)

 

Dans un fonctionnement normal (un taux de vitamine D normal), on va donc avoir le TPH 1 qui va être mis sur « OFF » afin de limiter la production de sérotonine dans les intestins et le TPH 2 qui va être sur « ON » afin d’activer la production de sérotonine dans le cerveau.

Dans les cas d’autisme, par exemple, le fonctionnement est inversé. On constate une importante quantité de sérotonine dans les intestins mais très peu dans le cerveau car il y a peu de vitamine D.

L’autre point important de la vitamine D est qu’elle active les lymphocytes T régulateur.

 

La vitamine D et les lymphocytes T régulateur

Tout ce qu'il faut savoir sur la vitamine D

Avec un taux normal de vitamine D, le TPH 1 et le TPH 2 va créer du tryptophane qui va lui-même réagir avec une enzyme : IDO et vont ensemble former un métabolite : kynurénine.

C’est cette kynurénine qui va activer les lymphocytes T régulateur.

 

A quoi servent ces lymphocytes T régulateurs ?

 

Tout ce qu'il faut savoir sur la vitamine D

Ils permettent de réguler l’activité du système immunitaire. Concrètement, il s’agit de globules blancs qui disent aux autres globules blancs qu’il y a un intrus, un problème, un virus mais qu’il n’est pas nécessaire de s’emporter pour le combattre. On s’en occupe sans pour autant s’alarmer outre mesure et faire n’importe quoi.

En effet, s’ils ne sont pas là pour réguler l’activité du système immunitaire, il y aurait un risque d’attaques auto-immunes.

 

Quelles conséquences si on manque de vitamine D ?

Tout ce qu'il faut savoir sur la vitamine D

Si on manque de vitamine D, le TPH 2 ne va pas passer sur « ON », nous n’aurons donc pas une grosse production de sérotonine dans le cerveau.

Ce manque de sérotonine va avoir un impact sur les connexions neuronales, l’humeur, la mémoire, les interactions sociales, l’anxiété, etc…

De plus, si vous manquez de vitamine D, le TPH 1 ne pourra pas passer sur « OFF » ce qui signifie qu’il va produire à plein régime dans vos intestins, ce qui va empêcher l’activation des lymphocytes T régulateur et donc limiter la régularisation de l’activité du système immunitaire. Ce qui va engendrer des attaques auto-immunes, allergies, asthmes, etc….

 

Quelles sont les origines d’un taux de vitamine D insuffisant ?

Tout ce qu'il faut savoir sur la vitamine D

  • L’exposition au soleil

Il est clair que si vous passez la majeure partie de votre temps sous la grisaille ou chez vous, ça va être difficile de faire de la vitamine D.

Attention toutefois, si vous vous exposez mais que vous mettez beaucoup de crème solaire, vous allez créer une barrière physique et chimique aux rayons UVB

 

  • L’hygiène alimentaire

En effet, il est important d’avoir une alimentation équilibrée et variée afin d’avoir de bonnes sources de vitamine D.

 

  • Les médicaments anticholestérol

Si vous prenez des médicaments anticholestérol, vous annuler la création de cholestérol par le foie. Vous ne pourrez donc pas faire de vitamine D.

 

  • L’obésité

Il faut savoir que les vitamines D sont liposolubles (tout comme les vitamines A, E et K) ce qui signifie qu’elles sont solubles dans le gras. Ce gras va séquestrer la vitamine D, l’empêchant de naviguer dans le sang.

 

  • L’âge

Plus on prend de l’âge, moins on produit de vitamine D. A titre d’exemple, une personne de 70 ans produit 75% de vitamine D de moins  qu’une personne de 20 ans.

 

  • La région

Ce point rejoint le premier, selon la région où nous habitons nous sommes plus ou moins exposé au soleil ce qui a un impact direct sur la création de vitamine D.

 

  • La bile

La bile permet d’émulsifier les graisses. C’est-à-dire qu’elle va se mélanger à la graisse et comme elle est non miscible, le mélange va former des gouttelettes :

Tout ce qu'il faut savoir sur la vitamine D

Le corps va alors pouvoir attraper la vitamine D piégé dans ces gouttes pour les enlever de la graisse et pouvoir l’utiliser.

Il est donc important que notre bile soit sécrétée de façon optimale sinon notre corps ne parviendra pas à retirer la vitamine D du gras.

 

  • Le foie et les reins

Comme vu précédemment, il est crucial d’avoir un foie et des reins en bonne santé car ce sont ces derniers qui vont créer la vitamine D sous sa forme active.

 

Pour conclure…

 

Vous en savez maintenant un peu plus sur le blues hivernal et surtout sur la vitamine D.

Pour répondre aux interrogations du début, oui, la baisse de moral l’hiver est explicable d’un point de vue physiologique.

Comme nous avons pu le voir à travers cet article, c’est la vitamine D qui en est la principale cause. En effet, c’est cette vitamine qui va être à l’origine de la production de sérotonine dans le cerveau et dont dépend notre humeur.

Or pour que la vitamine D soit produite, il faut que les rayons du soleil pénètrent la peau, ce qui peut être compliqué dans certaines régions l’hiver…

Mais ce n’est toutefois pas le seul élément à prendre en compte si vous avez un taux de vitamine D insuffisant. En effet, cela peut être dû à une mauvaise alimentation, à des organes en mauvaise santé, à l’âge, au cholestérol ou encore à l’obésité.

Vous savez à présent à quel point la vitamine D est essentielle, il ne vous reste plus qu’à sortir dehors et prendre le soleil (si vous le pouvez) pour faire le plein de bonne humeur !

 

Pour aller plus loin…

 

Si cet article vous a plu, je vous conseille de lire mes autres post.

=> Vous trouverez également à ce lien un programme alimentaire qui vous permettra d’atteindre vos objectifs.

=> Grâce à ce lien vous pourrez également vous procurer mon eBook afin de compléter vos connaissances sur la nutrition.

 

Cet article vous a plu ?

Partager sur facebook
Partagez le sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez le sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez le sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partagez le sur Pinterest